Les normes de beauté x toi

Notre corps féminin est quotidiennement bousculé par une tonne de critères de beauté qui nous empêchent très clairement de nous sentir libres et belles telles que nous sommes. Nous-mêmes, êtres créatives et féroces que nous sommes, érigeons des standards de beauté en définitions immuables et qui s’encrent avec une aisance déconcertante dans nos moeurs, rendant encore plus complexe le combat quotidien contre l’avis du miroir. Alors comment s’émanciper – et émanciper les autres femmes – de ces normes de beauté pour mieux s’assumer?

Amped & Co

Réhabitue tes yeux aux corps de la rue

«Je vais bientôt poser pour une campagne de publicité pour des maillots de bain sans la moindre retouche, ce qui sera une occasion rare de voir de la cellulite affichée sur un bus ou sur un immeuble»

Jameela Jamil

Si tu es consciente que tu te compares au physique des tops, fais tout simplement une cure de bouquins x de podcasts (vive les mots) et dis stop aux magazines de presse féminine classique (Vogue, Marie-Claire…). J’adore la presse féminine, que ce soit sur papier ou sur mon portable, mais c’est un support également très vicieux car tu te compares à des femmes qui ne sont tout simplement pas toi – et que tu assimiles inconsciemment à la Beauté. Ces habitudes deviennent inconscientes et en fait tu te sabotes tous les jours avec des conclusions déraisonnables du genre « je suis grosse putain » ou encore « j’ai un nez difforme » bref tous ces petits mots d’amour que tu te balances au visage.

Evacue également de ton quotidien les heures passées à reluquer le compte Instagram des influenceuses beauté du moment. Ces jeunes femmes sont une source d’inspiration et de courage, de ténacité, de beauté, de perfection, de réussite, d’excellence, voilà, tu vois tu as replongé. On les met toutes sur ce piédestal qui nous boostent au quotidien car on a toutes besoin de mentors, c’est ce qui nous fait avancer, c’est ce qui nous fait bondir du lit. C’est presque un moteur, l’idée étant de ne pas basculer du côté de la frustration qui te bloque. Pense à ta santé mentale!

Améliorer ton estime commence donc par te réhabituer aux corps féminins que tu croises dans la rue, et à ton propre corps. Tu réaliseras que les canons de beauté conventionnels sont assez rarement tous cochés. Tu comprendras que ce critères de beauté sont très arbitraires et qu’ils effacent les différences. Et que cette jeune femme dans le métro n’est pas retouchée, soit dit en passant. A moins que tu aies encore le nez dans ton feed Instagram.

Switche ta vision de la beauté

Et pour cela, commence par changer tes modèles de beauté! Si tes référents actuels ne te conviennent plus parce qu’il te font sentir obsédée par ton poids, par ta taille ou je ne sais quel complexe bloquant, switch ton mode de pensée! Bouscule tes habitudes. Au début ça te paraitra contre-intuitif, forcé, pas naturel. Puis ton cerveau adoptera progressivement une nouvelle vision, bien plus motivante pour toi le matin, tu verras.

Un nombre impressionnant de comptes revendiquant le droit à l’«imperfection» ont vu le jour sur Instagram. Généralement grâce à des femmes venues tout droit du monde de la mode, des tops, et qui en ont eu marre de cette obsession de la perfection. Charli Howard en une belle illustration. Elle a d’ailleurs rédigé par la suite une lettre d’amour à ses rondeurs.

Charli Howard, ancienne mannequin, a été renvoyée par son agence qui la jugeait trop grosse. Elle est devenue ensuite l’instigatrice du All Women Project

« Notre relation par le passé a été compliquée. J’ai passé des années à te comparer à d’autres…Mes rondeurs étaient honteuses, mes vergetures immondes, mes cheveux, moches…Je n’étais jamais contente de ce que tu me donnais. J’étais si tendue pour devenir parfaite à l’extérieur que je ne réalisais pas tout ce que tu m’apportais de bon. La vérité, c’est que tu étais déjà parfait, mais que j’étais aveugle… Je te promets désormais de m’aimer, de t’accepter, je n’ai que toi, et tu m’a appris que je n’avais pas besoin de changer. »

La lettre d’amour à ses rondeurs de Charli Howard

Pour changer de schémas de pensée, il faut changer sa manière de pensée, et ses sources d’inspiration. Comme je te l’ai dit dans le chapitre précédent, commence par t’émanciper des magazines beauté et des comptes Instagram qui te frustrent. Si tu es visuelle, et que le podcast et les bouquins ne sont pas ton truc, intègre dans ton feed Insta et dans tes magazines de nouvelles muses. Habitue-toi à changer régulièrement tes sources d’inspiration beauté afin de ne pas rester coincer sur un seul et unique modèle de beauté. En d’autres termes, offre à tes yeux de nouvelles perspectives si tu veux avoir une plus belle estime de toi-même. Cela ne va pas te plaire d’entendre ça mais tu alimentes tes complexes et ta vision fermée de la beauté en conservant tes habitudes. Sors de ta zone de confort, explore les différentes facettes de la beauté féminine!

Je t’invite à t’intéresser à de jeunes talents qui bousculent les codes de la mode par leur vision controversée de la haute-couture parisienne et du manque d’éthique ambiant dans ce monde. Tu peux par exemple admirer des marques de mode encore un peu satellites mais qui s’imposent progressivement et véhiculent un message frais.

99 vêtements par exemple pour son défilé lors de la dernière Nuit Blanche a sélectionné les mannequins lors de castings sauvages et qui n’ont rien à voir avec les castings habituels. Les vêtements exposés se démarquent par leurs caractéristiques respectueuses de l’environnement.

Invente tes règles du jeu

@blackgirlsvault

J’ai beaucoup parlé des autres dans cet article : les tops, les influenceuses, les femmes dans la rue, dans le métro… Nous sommes des animales sociales, évidemment, nous interagissons et nous comparons toutes avec les autres. Mais il ne faut pas oublier pourquoi l’on se lève chaque jour de notre vie. On se lève pour être unique! On se lève pour cultiver notre différence et se démarquer des autres. On se lève pour affiner et affirmer un peu plus chaque jour notre personnalité. Alors cesse de SEULEMENT t’inspirer, et commence à inventer tes propres règles du jeu. Tu es suffisamment merveilleuse et originale pour exposer au monde ton interprétation de la Beauté et de la féminité. Il n’y a pas de code à respecter lorsqu’il s’agit d’exprimer sa profonde identité. Certes, il y a un côté rassurant de se sentir validée par la Presse x Instagram. Mais ta vie n’est pas en jeu si tu n’es pas validée par les dictats de la beauté. Au contraire, elle commence car tu dévoiles enfin une définition unique de ce qu’est l’ésthétique.
A toi de jouer!

Pour en savoir +

Hélène

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s